Témoignage d’une fille aujourd’hui maman

eduquer une fille

J’ai grandi dans une inquiétude aussi affreuse que aucune jeune fille ne pourrait s’imaginer. La peur de ne pas un jour trouver du travail, la peur de ne pas finir à réussir mes études, la peur du chômage, la peur d’attraper le sida, l’angoisse qu’on me mettrait un jour un truc dégueulasse dans mon verre de jus pour m’avoir…Déjà à notre époque, la vie n’était plus facile car tout était déjà cher. Pour ce faire, j’ai dû travailler dur pour me payer les études. Et nos parents ne cessaient de nous le répéter : « passe d’abord ton bac et après on verra… ». Comme si le bac allait seulement changer quelque chose…

maman responsable

C’est avec cette peur que j’ai grandi, malgré ça je suis parvenu cas même à grandir jusqu’à ce que j’ai pu trouver une place dans cette société confuse. Comme leçon dans cette expérience, j’ai dû comprendre que quand on veut quelque chose on tient à cette chose-là, l’on finit toujours par l’avoir. A présent ma plus grande peur reste pour mes enfants. Cela me fait mal au cœur de voir comment du jour au jour la situation ne fait que se détériorée. Nous avons tous la conscience que l’adolescence est un âge propice au mal-être et comme tout bon parent nous somme censé apporter notre aide à ces jeunes encore innocents de leur destin. Mais ma question réside au niveau de savoir comment les faire espérer d’un avenir meilleur dont on n’a même pas la certitude ? Comment les aider à voir le bout du tunnel ? Parfois il devient absurde de si accrocher à motiver quelqu’un qui a des rêves si fous, mais cas nous notre rôle est de bien s’y impliquer. Alors pour tous les parents qui auront à jeter un coup d’œil sur ce témoignage, sachez que si demain l’avenir de vos enfants se résumait en échec, vous en êtes en grande partie les auteurs de cet échec. C’est pourquoi, aussi longtemps ils ont encore la chance et le temps, et de votre part également vous n’avez pas encore perdu la ligne, faites quelques choses de positif pour vos enfants. Initiez-les à savoir comment se débrouiller. Avec la facilité que le monde d’internet nous offre aujourd’hui, ils peuvent juste visiter casino en ligne pour se faire de sous gratuitement. Vous avec la responsabilité de les faire grandir dans la paix bien que la peur des kalachnikovs, des conversation malhonnêtes sur Internet sont là. Et surtout leurs faire voir que le chômage existe, mais pour le contourner il faut travailler dur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *