L’impact de la culture occidentale sur la culture africaine

espoirCette page s’efforce de vous élaborer une étude comparative entre les 2 civilisations occidentale et africaine. Il faut avant tout comprendre que le mythe de l’occident, de sa puissance technologique, de sa supériorité, de son modèle économique est sans doute devenu comme l’exemple de plus grande vertu que l’africain doit repenser afin de retrouver sa place dans la modernité.  Il est sans doute vrai qu’il existe un fossé très important entre la culture occidentale et celle de l’africain. L’origine de ce fossé proviendrait aussi par le fait que l’occident possède une culture dite « écrite » tandis que l’africain possède une culture dite « orale ».

Le fait est simple, si vous considérez 2 jeunes : le premier comme un jeune occidental qui veut chercher des informations sur une histoire de la 2e guerre mondiale, certainement, celui-ci ira dans une bibliothèque pour s’acquérir de ces informations. De l’autre coté le jeune africain fera mieux de s’informer auprès de son grand père. Quand bien même aujourd’hui vous constaterez que les jeunes africains commencent petit à petit à se référer de la bibliothèque, de l’internet, mais comprenez qu’il s’agit bien là de l’imposition de la culture occidentale.

Y a-t-il aussi quelque chose de bon que la culture occidentale peut tirer de la culture africaine ? Bien sur que oui. Le respect des anciens est sans doute une valeur qu’on attribuerait toujours à la culture africaine. Pour cette raison, vous trouverez en Afrique cette importance et valeur qu’on accorde aux vieux. L’expression : « un vieux qui meurt, c’est toute une bibliothèque qui brûle » résume presque le tout. Contrairement aux occidentaux qui s’attristent plus à la mort d’un jeune que d’un vieux.

jeune europaLe monde occidental aujourd’hui vit dans une solitude qui le pousse de plus en plus à devenir singulier et très personnel. Les gens n’ont plus la cuture d’engager une communication intense entre eux, soit dans le bus, le train ou la place public. Chacun se sent plus préoccupé par ses activités et évite à tous égards tout ce qui causerai même un contact de regard. Posez-vous pourquoi tout cela ? Tout simplement parce qu’ils pensent que cela pourrait les attirer plus d’ennuis que des sympathies. L’homme occidental se sent autonome et croit qu’il peut encore résoudre ses problèmes seul.

aujourd’hui l’africain bénéficie sans aucun doute de beaucoup d’avantage que le monde occidental lui a soit forcé soit imposé d’apprendre pour le bien de son développement. Bien qu’avec beaucoup de resistance, les jeunes africains consomment petit à petit les produits que le monde occidental leur offre. La preuve en est que le rêve de l’africain est dominé par ce que font les jeunes occidentaux aujourd’hui. Prenons par exemple le cas de la musique, la majorité des jeunes africains élargissent leurs rêves de voir les stars musiciens et chanteurs américains. Beaucoup se trouvent le luxe de les imiter dans le look, la demarche et la façon de parler.

valeur afroS’il faut chercher la valeur d’une culture, on fera mieux d’en chercher dans les normes, les institutions, les rites et les coutumes d’un peuple. Depuis lors, on a toujours reconnu la valeur africaine de la solidarité aujourd’hui fragilisée par la course à l’individualisme cynique. Il faut également comprendre que l’Afrique est le creuset des cultures, car toutes partent d’elles et reviennent d’elle. Alors faut-il aux africains de tourner le dos à cette culture qui exprime leur identité? Pour se faire, il y a bien d’auteur qui ont écrit les récits tels que : ” comment sortir de notre léthargie d’homme aliéné culturellement?

Ce que le monde occidental pouvait copier de l’Afrique doit certainement être cet aspect de communication et de dialogue familial qui tisse bien les liens entre parents et enfants.  Aujourd’hui avec l’apport de technologie comme la Télévision, l’internet, le téléphone. Le monde occidental vit de moins à moins cette communication entre parents et enfants. Et cela s’étend jusqu’au niveau du monde extérieur ou chacun est courbé sur soi juste pour éviter de se meler dans des ennuis.

young 2